Aux membres et amis du Mouvement de l’Unification,

 

Salutations! Mon nom est Howard Self. J‘ai joint le Mouvement en 1975 à l’âge de 25 ans. Dans le Mouvement pendant presque 50 années, j’ai tenu des responsabilités dans pratiquement toutes les organisations majeurs incluant: Victoire sur le Communisme (VOC), Association Collégienne pour la Recherche des Principes (CARP), Association du Saint-Esprit pour l’Unification du Christianisme Mondiale (HSA-UWC), la Fédération des Familles pour l’Unification et la Paix Mondiale (FFWPU), la Coalition Américaine pour la Paix (AFC), la Fédération Universelle pour la Paix (FPU), la Fondation Mondiale pour la Paix (GPF) et l’Association des Familles pour la Paix (FPA). Je suis diplômé du Séminaire de Théologie de l’Unification (UTS) et à ce jour gère comme président de «Right to Believe – Le Droit de Croire» (RTB), une organisation à but non lucratif indépendante du Mouvement, dont la finalité est la protection de la liberté religieuse pour tous.

Howard C. Self protesting for religious freedom in front of the DC Superior Court.

A cause des positions que j’ai tenues, je pouvais être un témoin direct de plusieurs aspects du développement du schisme actuel, qui échappaient à la plupart des membres. J’ai écrit ci-dessous cette lettre ouverte pour rétablir les faits, avec l’espoir qu’avec la vérité et l’amour de Dieu, nous pourrons surmonter nos divisions et devenir de nouveau une famille unifiée.

Cordialement,

Howard C. Self

 


 

La vérité concernant le schisme du Mouvement de l’Unification

Ce que les tribunaux de Washington ont fait de mal

(traduction non-officielle de l’anglais)

Révérend Sun Myung Moon, une figure controversée de son époque, réalisa un impact profond et durable tout au long de sa vie, inspirant et guidant un mouvement spirituel dynamique mondial afin de promouvoir l ‘unité et la paix au sein de la famille humaine sous l’amour de Dieu. Sa vision et ses enseignements stimulèrent l’action de centaines d’organisations au niveau mondiale à agir sur les sérieux problèmes se posant à l’humanité. Collectivement, ces organisations sont devenues connues sous le nom de Mouvement de l’Unification.

Rev. Sun Myung Moon, Kim Il Sung, Michael Gorbachev

Bien que, tout d’abord, reconnu comme leader religieux, Révérend Moon, n’a jamais considéré sa mission uniquement limitée aux activités d’une église ou d’une religion.[i] [ii] Par exemple, reconnaissant la menace sérieuse du communisme athée, dans les années 1970 Révérend Moon lança une initiative d’éducation pour exposer les mensonges du Marxisme et tout en renforçant résolument la liberté et les principes démocratiques. L’impact significatif des actions et initiatives du Révérend Moon fut clairement reconnu par des hauts responsables. Casper Weinberger, Secrétaire de la Défense sous le mandat de Ronald Reagan, conclut à un évènement public à Washington DC, que le Révérend Moon était l’un des rare homme à avoir «gagné la Guerre Froide». Cependant la détermination de toute la vie du Révérend Moon était le but plus large de bâtir la Paix Universelle. Ainsi, dès que l’Union Soviétique s’effondra, il lança de nombreuses organisations internationales dans le but de promouvoir la paix.

Ce n’est qu’un exemple de l’impact remarquable du Mouvement de l’Unification. Dès les plus humbles débuts, Révérend Moon construira un mouvement avec des hauts idéaux et un impact mondial. C’est vers les dernières décades du 20 Siècles, que les accomplissements significatifs et l’impulsion créée offraient de belles perspectives pour le nouveau millénaire.

Tragiquement aujourd’hui, huit ans après le décès du Révérend Moon, la grande promesse est sérieusement menacée par un schisme au sein du Mouvement de l’Unification. A fin de bien comprendre l’intention, l’esprit et l’héritage de l’œuvre du Révérend Moon, il est nécessaire de rapporter les faits correctement. Ce qui suit est une explication des antécédents et détails qui révèlent la vérité concernant le schisme Unificationiste. A cause des batailles légales que cela a entrainé, il est plus qu’important de comprendre les faits et les conséquences. Malheureusement, cet aspect a été ignoré à la Cour de la capital de notre nation, avec des implications qui menace les croyances de tous.

Révérend Moon fit face à de terribles épreuves quand il commença son ministère public en 1945, dans la période de l’après-guerre de la deuxième Guerre Mondiale et de la division de la Péninsule Coréenne. Survivant à l’emprisonnement, la torture et la dévastation dû à la guerre de Corée, il commença à construire son mouvement à partir d’une bicoque de carton à BUSAN, ville au sud de la Corée. La fin de la guerre étant, il se déplaça à Seoul et en 1954 fonda l’organisation première du Mouvement de l’Unification. De manière significative, il l’a nomma: Association du Saint Esprit pour l’Unification du Christianisme Mondial (HSA-UWC), confirmant ainsi que son intention n’était pas de créer une nouvelle «église» ou dénomination, mais plutôt une association spirituel favorisant l’unification.

Dès les premières années en utilisant HSA-UWC comme principale organisation, Révérend Moon expliqua dans ses sermons que sa mission ultime était de promouvoir des familles centrées sur Dieu comme fondement pour un monde de paix, et non de créer une organisation religieuse. Il décrivait HSA-UWC comme essentiel pour la construction du fondement et par conséquent central dans son travail et son ministère. Comme le mouvement de l’Unification grandissait et se développait à travers  ses organisations et projets, il fut par erreur nommé par les médias et ses détracteurs comme «L’Eglise de l’Unification».

A la différence de l’Eglise Catholique et d’autres corps religieux possédant des structures ecclésiastiques développées au cours des siècles, le Mouvement de l’Unification est un mouvement providentiel dynamique guidé par un leader charismatique et messianique. Selon l’enseignement du Révérend Moon, le but de Dieu en créant, resté inachevé depuis Adam et la première famille, doit être réalisé concrètement à travers des familles centrées sur Dieu. Le rôle de salut de Jésus et l’ultime accomplissement de la providence divine doivent être compris dans le contexte de la responsabilité Adamique. Bien que ne tenant aucune position formelle au sein d’organisation dans le Mouvement, Révérend Moon était reconnu par tous les membres comme figure Adamique avec une autorité spirituelle complète sur la direction, la théologie et la politique du Mouvement de l’Unification.

De manière unique Révérend Moon enseignait que la famille est le projet central de Dieu et de fait l’institution la plus importante de l’expérience humaine. De plus, dès le début, les Unificationnistes comprenaient que le Révérend Moon et sa famille ont un rôle central providentiel ainsi qu’une autorité spirituelle, se transmettant à travers la tradition du fils ainé.

Révérend Moon enseignait que la famille d’Adam devait établir la vraie famille idéale, avec succès poser les bases d’une vraie famille et cela sur trois générations. Naturellement les parents coopèrent afin de transmettre l’autorité à la génération suivante. Le Père et le Fils coopèrent au fur et à mesure que ce dernier prend en charge la direction familial. La Mère apporte son soutient crucia, encourageant les membres dans la transition. Chaque membre d’une famille a son ou sa part de responsabilité à concrétiser les standards, l’ordre et l’harmonie au sein de sa famille. Pour toutes les familles, c’est un processus naturel que de maintenir son identité et tradition familiale au cours de générations successives. Pour la famille du Révérend Moon, ce processus et par la suite l’unité  étaient un «must» absolu pour que les attentes providentielles soient accomplit.

Early years of the Unification Movement

HSA-UWC à FFWPU: Un changement sismique pour le Mouvement

Signe du caractère évolutif naturel de son mouvement providentiel, en 1994 Révérend Moon initia une série de changement spectaculaires. Le jour du 40 ieme anniversaire de la fondation de HSA-UWC, il déclara «la fin de l’ère de l’église» et l’ouverture d’ une nouvelle ère centrée sur les familles. Il ordonna que HSA-UWC soit dissoute et remplacé par une nouvelle entité, Fédération des Familles pour L’Unification et la Paix Mondiale (FFWPU)[iii] [iv]. Cette transition était un changement radical pour le Mouvement de l’Unification, d’une structure centralisée «type église» à un une organisation de terrain décentralisée donnant pouvoir à chacun des membres et leurs familles. Ce n’était pas juste un changement d’organisation; cela représentait un tournant capital dans la providence. Après 40 années, surmontant la résistance initiale et construisant le fondement nécessaire, Révérend Moon pouvait enfin lancer le processus pour entreprendre la mission originelle messianique de construire une famille mondiale unifiée sous Dieu. Comme son nom le mentionne, FFWPU était supposée être une fédération de familles unies à Dieu engagées à la réalisation d’un monde de paix et unifié.

Tout en ayant ce changement fondamental comme objectif, Révérend Moon initia aussi une transition majeure concernant la future génération de leaders. La plus importante, en 1998, à l’âge  de 78 ans, Révérend Moon désigna son fils, Dr Hyun Jin Preston Moon, comme son successeur pour diriger le mouvement avec l’autorité du manteau Adamique. Cet évènement capital fut annoncé pendant une cérémonie spéciale à laquelle Dr Moon fut aussi nommé vice-président international de la FFWPU. Le fait que le Révérend Moon, avec cette transition providentielle majeure, conférant au Dr Moon toute son autorité spirituelle et sa reconnaissance comme successeur était une étape cruciale. Révérend Moon indiqua dans son discours de la cérémonie que c’était le moment le plus important dans l’histoire de la providence et que Dieu attendait ce jour depuis longtemps. Il confirma que le Dr Moon sera celui qui ouvrira et nous conduira vers une nouvelle ère. En ce qui concerne le Révérend Moon et le Mouvement de l’Unification, le sujet de la succession fut scellé ce jour.[v]

Dr. Hyun Jin Moon and Rev. and Mrs. Sun Myung Moon 1998 FFPW Inauguration

Il est important de signaler que le concept de «Messie» est compris différemment dans les diverses traditions religieuses. La théologie de l’Unification est comparable à l’interprétation Abrahamique telle comprise dans la foi Juive, laquelle met en évidence la responsabilité unique du messie; le messie est seulement lui  qui accomplit une mission messianique . D’un autre côté, la Christologie dans plusieurs dénominations chrétiennes affirment que le Messie est en même temps pleinement DIEU et pleinement homme. Ce concept théologique complexe est souvent compris par les croyants  que Jésus, le Messie, est Dieu.

D’un point de vue Unificationiste, le messie est un homme avec Dieu pour centre dans une position privilégié providentielle, appelé par Dieu avec la responsabilité d’établir les critères correctes d’une famille idéale. La mission messianique est de réaliser ce que l’Adam biblique et sa famille ont échoué d’accomplir; pour conclure, le messie est un homme centré sur Dieu qui accomplit la mission d’Adam d’établir une famille centrée sur Dieu. Cette tâche est entièrement dans le domaine de la responsabilité humaine.

C’est à l’intérieur de ce contexte que le Révérend Moon envisagea son propre rôle messianique. C’est dans sa jeunesse, que Jésus l’appela pour compléter cette mission messianique. Ainsi il expliqua que Jésus, le second Adam, vint pour accomplir la mission de l’Adam mentionné dans le Livre de la Genèse. Puisque lui-même fut appelé par Jésus pour entreprendre cette mission messianique,  Révérend Moon compris son rôle étant Troisième Adam. Et plus significativement, quand il reconnu son fils, Dr Hyun Jin Preston Moon, comme successeur pour accomplir cette mission, Révérend Moon le proclama comme le Quatrième Adam. Dr Moon, un théologien confirmé, athlète Olympique, et entrepreneur reconnu, avait 29 ans à cette époque. Bien que le titre officiel qu’il reçu d’abord était simplement «Vice-Président» de la FFWPU, l’autorité spirituelle du Dr Moon comme figure Adamique supplantait clairement celle de toute personne du Mouvement, y compris celle des anciens présidents des diverses organisations.

Avec comme base la désignation du Dr Moon, Révérend Moon initia un changement générationnel dans la direction supérieure du Mouvement, remplaçant les ainés par des responsables du même âge que son successeur désigné. La confiance du Révérend Moon dans le Dr Moon fut évidente lors de la proclamation en 2001 que tous les membres du Mouvement de moins de 48 ans seraient sous la direction du Dr Moon.[vi] [vii] Pratiquement toute la direction appartenait à ce groupe d’âge à cette époque. En mettant en œuvre «la coopération Père-Fils», le Révérend Moon confirma que tous les leaders doivent rendre compte au Dr Moon, et uniquement à travers lui au  Révérend Moon.[viii]

Le Révérend Moon chargea complètement Dr Moon de superviser la transition de l’ère HSA-UWC vers l’ère de FFWPU. Sachant que cela était un profond changement providentiel et pas simplement qu’une modification d’organisation, le Dr Moon lança des programmes d’éducation pour les leaders et les membres afin d’élever et transformer la culture du Mouvement. Rapidement, il engagea des réformes drastiques sur les ordres de son père, en remaniant le fonctionnement des organisations et en stimulant les membres, ouvrant ainsi une séquence pour un rapide développement du Mouvement.

Au fur et à mesure que la transition vers FFWPU progressait, le Révérend Moon de son côté déclencha son projet majeur pour la paix, au tout début de 1999 avec l’inauguration de: La Fédération Interreligieuse et Internationale pour la Paix Mondiale (IIFWP). En 2004, à l’occasion  mémorable du 50 anniversaire de la création de HSA-UWC, il expliqua clairement le chemin providentiel sur lequel il conduisait le Mouvement:

«Cinquante ans ont passé depuis la création du Mouvement de l’Unification entant qu’organisation officielle. La première étape du Mouvement de l’Unification fût la période pendant laquelle il fût active principalement dans la sphère religieuse, concernant le salut individuel. L’étape suivante fût un mouvement pour trouver et établir de vraies familles, l’unité fondamentale du Ciel. Le mouvement continuera le travail pour la restauration du clans, et aussi à avoir un impacte sur les communautés locales, jusqu’à ce que tous les peuples de la terre et du ciel reçoive la bénédiction. La troisième étape du mouvement, construire un monde idéal de paix, ce qui a déjà sérieusement commencé».[ix]

Le Révérend Moon a œuvré tout au long de sa vie pour atteindre pour ce moment précis, et il s’appuyait sur la coopération père-fils avec le Dr Moon pour engager à travers cette période de grands changements. En conséquence, le Dr Moon reçu la responsabilité de toutes les principales organisations du Mouvement de l’Unification en plus de la FFWPU, y compris la Fédération pour la Paix Universelle (FPU), le porte-drapeau d’une organisation pour la paix fondée en 2005. En accord avec son mandat, le Dr Moon organisa les ressources de la FFWPU et rapidement développa la FPU et ses «Ambassadeurs de Paix» en un réseau mondial pour la paix. Il inspira et motiva ce réseau mondial à s’approprier cette vision innovatrice d’une Famille Unique sous Dieu.[x] Rien qu’en 2008, le Dr Moon partagea ce puissant message au travers de gigantesques festivals dans presque 30 nations, provoquant un impact sans précédent dans l’histoire du Mouvement de l’Unification.[xi]

Fort de l’autorité Adamique, le Dr Moon guida la FFWPU, la FPU et toutes les organisations du Mouvement plus de 10 ans. Ces organisations furent fondées par le Révérend Moon mais c’était le Dr Moon qui les dirigeait afin de réaliser leur destinées providentielles.

De 1998 à 2008, période sans précédent de de croissance et de développement significatif du Mouvement, le Dr Hyun Jin Preston Moon conduisit la transition de la FFWPU vers un mouvement ayant des familles pour centre, et aussi le développement d’initiatives mondiales pour la paix centré sur la FPU. Vers la fin de 2008, les membres autour du monde étaient rempli d’espoir et d’enthousiasme par les remarquables progrès du Mouvement. Cependant, la plupart des membres étaient totalement ignorant de ce qui tramait derrière la scène dans des efforts pour saboter et faire avorter l’action du Dr Moon, ainsi que les développements providentiels en cours depuis plusieurs années.

L’opposition grandit contre le successeur du Révérend Moon

Sans surprise, les changements drastiques durant cette période de transition de la HSA-UWC vers la  FFWPU étaient une menace pour les leaders retranchés dans des structures d’église dissoutes. Ces ecclésiastiques qui craignaient de perdre leur autorité et leur avantage s’insurgèrent pour miner les réformes et la décentralisation du Mouvement. Ils firent la promotion de fausses traditions dans un effort de maintenir le contrôle sur les membres, proclamant qu’eux seul représentent l’autorité du Révérend Moon et se doit donc d’être obéit. Une telle conduite sans scrupule est un affront direct aux intentions et à l’esprit de la FFWPU, qui se concentre sur l’accomplissement de la responsabilité personnelle et la valeur innée des familles bénies à contribuer à la providence de Dieu.

Ces pasteurs avaient trois problèmes fondamentaux, tous reliés à l’autorité spirituelle du Dr Moon déjà validée par le Révérend Moon. Premièrement, c’était la question de la succession, qu’ils ne pouvaient ni contrôler, ni influencer; au regard du Ciel et du Révérend Moon ceci était déjà réglé en 1998. Deuxièmement était le fait que le Dr Moon mettait en application les intentions de réforme de son père, en conduisant le Mouvement de l’Unification dans sa globalité. Le troisième problème des pasteurs était que les membres à travers le monde supportaient le Dr Moon avec enthousiasme, répondant ainsi à l’énergie extraordinaire, l’espoir et la vision qu’il incarnait et dégageait. Les succès sans précédent qu’il a accompli jusqu’en 2008 étaient menaçant pour les pasteurs. Il était en train de transformer la culture du Mouvement à travers un objectif libérateur et authentique basé sur l’accomplissement de la responsabilité individuelle et la réalisation d’une famille universelle. Avec pour résultat, le Mouvement mondiale expérimenta une énergie croissante, de l’optimisme et de la fierté, tout spécialement avec la toute nouvelle génération de jeunes membres.

Tragiquement, les pasteurs projetaient de saper les réformes et les transformations que le Dr Moon conduisait, en utilisant une théologie biaisée comme base. A cause de la structure «statut-église»  que les pasteurs avaient été établit pendant 40 ans, la plupart des membres se fièrent aux paroles des pasteurs, et furent facilement manipuler à croire que les directives de ces derniers étaient les «instructions des Vrais Parents».[xii] La structure hiérarchique était renforcée par la culture de l’obéissance à la «figure centrale»,  ce groupe de pasteurs  cherchait à en maintenir le contrôle. Cette dépendance à l’information qui était «filtrée» par les responsables administratifs fut encore plus évidente pour les membres internationales qui ne parle pas Coréen, sachant qu’ils  pouvaient seulement comprendre les directives du  Révérend Moon qu’à travers un traducteur.

Au lieu de transmettre correctement aux membres la signification du «Quatrième Adam» et que selon les instructions du  Moon que tous les leaders  se devaient de s’unir et de soutenir le Dr Moon, de façon arrogante, ils revendiquèrent  que  collectivement ils représentaient l’autorité du Quatrième Adam. Comme le montre les faits historiques, ces pasteurs se lancèrent de manière incessante dans des attitudes négatives pour miner les actions du Dr Moon.[xiii] A cela, les membres de bonne-volonté mais naïve furent manifestement trompés concernant le sens de cette nouvelle ère.

Malgré cette opposition concertée, le Dr Moon continua de faire de grandes avancées en conduisant le Mouvement vers ses objectifs providentiels. Tragiquement, cette impulsion croissante fut vu par certains comme une menace à leur propre ambition. Les pasteurs récalcitrants voulaient maintenir le statut quo avec leur pouvoir et avantages, mais manquaient de suffisamment d’influence pour déjouer les réformes du Dr Moon. Vers 2005, un groupe de pasteurs travaillant à miner le Dr Moon trouvèrent cause commune avec quelques membres de la famille Moon, qui avaient leur propre ambition qu’en à diriger le Mouvement. Ensemble, ils formèrent un complot amenant les attaques contre le Dr Moon à un niveau entièrement nouveau.

Le fait bouleversant est que la principale force derrière ces efforts pour dégager le Dr Moon des commandes du Mouvement a été sa propre mère, Mrs Hak Ja Han, avec le concours des enfants, Hyung Jin Sean, Kook Jin Justin et In Jin Tatiana. Alors que la plupart des membres croyaient que Mrs Han était complètement unie avec son mari le Révérend Moon, en fait sa désunion fut le facteur central qui rendit possible la naissance et le prolongation du schisme.

Mrs Han a toujours été beaucoup aimée par tous les membres, qui comprenaient que son union  absolue avec le Révérend Moon était primordiale dans son rôle providentiel. La mission centrale du  Révérend Moon était de  poser un précédent pour les vrais parents et la vraie famille, réalisant cela par l’établissement de la vraie famille idéale. La Vraie Famille doit sceller le standard et l’ordre céleste, exigeant que chaque membre de la famille accomplit sa part de responsabilité. Les rôles de femme et mère sont essentiels dans la famille, spécialement en consolidant les traditions familiales et facilitant la transition d’une génération à la suivante. Le Révérend Moon insista clairement que la responsabilité centrale de «La Vraie Mère» était d’amener tous les enfants à s’unir à lui et ensuite de s’unir avec le Quatrième Adam, son successeur désigné .Malheureusement, Mrs Han n’accomplissant pas sa responsabilité essentielle, commença à travailler activement contre son propre fils, le Dr Moon.

Les motivations de Mrs Moon et de ses trois enfants se sont clarifiées par leurs actions au cours du temps. Mrs Han, manipulée par un faux médium spirituel, en vint à se voir comme étant la figure messianique de cette époque, bien au-dessus du Révérend Moon. Au lieu de soutenir le plan de succession du Révérend Moon, elle commença à le saboter activement. Bien au-delà de son point de vue, selon la tradition patriarcale et les enseignements du Mouvement de l’Unification, elle ne pouvait supplanter le Révérend Moon comme Troisième Adam, ni légitimement remplacer son héritier légalement nommé. Pour cela, dans le but de destituer le véritable héritier, elle eut besoin d’un «homme de paille» qui apparemment pourrait se substituer au Dr Moon aux yeux des membres du Mouvement. Elle trouva un conspirateur disposé en Sean – le plus jeune fils – qui était extrêmement ambitieux. Par erreur, pensant qu’elle pouvait le contrôler, Mrs Han le propulsa comme l’héritier à la place de son frère ainé, pendant que derrière la scène elle contrôlait les diverses entités du Mouvement.

Après le décès du Révérend Moon à 92 ans, elle se déclara publiquement être «La Fille Unique de Dieu» («Only Begotten Daughter – OBD»)[xiv] et prit en charge de tous les aspects majeurs du Mouvement. Elle se voyait comme un être divin et très tôt se proclama être «la Femme de Dieu».[xv] [xvi] Sa nouvelle «OBD théologie» est totalement à l’opposé de l’enseignement du Principe Divin, œuvre fondamentale du Révérend Moon, et de la  tradition biblique. D’après les saintes écritures et la tradition, le messie est un homme, une figure Adamique. Il n’existe pas de concept de «la Fille Unique de Dieu». Se déclarer «La Femme de Dieu» est plus que sans scrupule; c’est un blasphème. Le Révérend Moon, à partir même du Principe Divin, démontra largement qu’aucun homme, même le Messie, puisse être une divinité. Aussi sa déclaration nous aide à comprendre pourquoi, en 2012, peu de temps avant sa mort, le Révérend Moon annonça devant une foule de plus de 10 000 personnes à la Conférence de la Fédération des Femmes pour la Paix Mondiale en Corée: «Je n’ai pas de femme Notre Mère fait tout ce qu’elle a envie de faire».[xvii]

Les motivations de Sean et des autres enfants étaient simplement l’ambition et la cupidité. Leur jalousie est comparable à l’histoire de Joseph et ses frères comme décrite dans la Genèse. Cela les empêcha de reconnaitre leur frère ainé comme le successeur du Révérend Moon ou de l’accompagner dans son travail providentiel. Ils se voyaient comme des ayant droit de la Vraie Famille, cependant manquait de maturité spirituelle pour comprendre leurs obligations providentielles. Ils croyaient qu’ils avaient des droits sur les biens accumulés par le Mouvement de l’Unification et voulaient leur part du «gâteau». Ils croyaient naïvement que leur mère allait continuer à soutenir leur demande illégitime qui appointait frauduleusement Sean comme le successeur du Révérend Moon. Ils apprirent sur le dur que leur calculs étaient faux lorsque Mrs Han les rejeta rapidement peu de temps après la mort du Révérend Moon.[xviii]

L’agenda des pasteurs était, et encore aujourd’hui, l’affaiblissement de la Vraie Famille, et tout spécialement le Quatrième Adam. Comme ils l’ont constamment démontré, leur fausse croyance montre qu’eux même ont besoin de cette autorité spirituelle. Cette vision est basée sur le modèle Catholique dans lequel le Pape et les prêtres deviennent l’autorité suprême après Jésus.[xix] Bien sûr, ce modèle est très éloigné de ce que souhaitait le Révérend Moon pour le Mouvement de l’Unification. Sans cesse, il insista sur l’importance du lignage et de l’héritage.

Le procédé pour se débarrasser du Dr Moon était simple: prendre légalement le contrôle sur des entités essentielles au sein du Mouvement et les utiliser pour initier diverses attaques contre lui. Pour obtenir le contrôle d’importantes organisations au cœur du Mouvement nécessite que les complotistes abusent d’un Révérend Moon vieillissant. Dans les dernières années de sa vie, due à la détérioration de sa santé, le Révérend Moon fut littéralement séquestré dans le gigantesque palais du Mouvement situé à Cheongpyeong, Corée du Sud. Là, la cabale pris le contrôle totale sur les contacts du Révérend Moon en utilisant des employés et du personnel de sécurité loyal à Mrs Moon. Cette cabale réduisit l’accès au Révérend Moon aux rencontres du «Hoon Dok Ha» quotidien (lecture de textes sacrés), lesquels a toujours été une invitation ouverte pour tous les membres, de tout horizon. Ces sessions ont toujours été enregistrées en vidéos et rendues accessibles au membres du monde entier, mais cette pratique fut soudainement arrêtée, sans aucune notice ou explication.

Cependant, ceux qui ont réussi à participer en personne aux sessions Hoon Dok Hae du Révérend  Moon (principalement des membres coréens) connaissaient bien les raisons malsaines justifiant cette censure sévère des sessions. Au cours des dernières années, ils ont souvent entendu le Révérend Moon fustiger Mrs Moon et les membres de la cabale d’avoir leur propre agenda et de ne pas suivre ses instructions. De plus, le Révérend Moon saluait souvent le travail du Dr Moon, et aussi demandait souvent après lui. Ceci entraina de la part du Révérend Moon un accroissement des inquiétudes et l’expression ouverte de ses opinions, causant un courant de discussion grandissant parmi les membres coréens. Cela, bien sûr, allait totalement en contradiction avec le plan de la cabale de détruire le Dr Moon; c’est pourquoi, de nouveau,  ils  exercèrent presque un contrôle absolu sur le Révérend Moon, tout simplement en arrêtant toutes disséminations des sessions de Hoon Dok Hae. Plus tard, Mrs Moon falsifia les écrits des discours du Révérend Moon ainsi que les commentaires des Hoon Dok Hae qui avaient déjà été distribués, de telle sorte qu’aucun commentaire positive au sujet du Dr Moon, ainsi qu’aucun commentaire négatif concernant la cabale et elle-même ne puisse être mentionné.[xx]

Quelquefois, la cabale négocia un semblant d’adhésion de la part du Révérend Moon en lui présentant des rapports falsifiés; à d’autres moment, ils cachaient simplement leurs actions. Ces deux cas sont une forme d’abus de personne âgée. Pendant des années, le Révérend Moon a ouvertement parlé qu’un temps viendra, comme chaque humain, qu’il deviendra «comme un enfant» à cause de son grand âge. Il a donné au Dr Moon, son vrai successeur, l’autorité complète sur le Mouvement quand il avait 78 ans et a souvent exprimé clairement ses souhaits pour tout le Mouvement.

De 2005 à 2012, les efforts pour détruire le Dr Moon furent: 1) séquestrer et isoler le Révérend Moon très agé ainsi que ceux qui lui sont loyal, 2) orchestrer une prise légal des principales organisations ,  3)  déclencher une campagne globale d’assassinat moral contre le Dr Moon, tout en gagnant du support au profit de leur groupe illégitime,[xxi] 4) finalement, initier des procès contre lui et ses supporteurs. De telles actions furent sans précédent dans le Mouvement et représentent un virage complet à l’opposé de l’authentique et bonne guidance du Révérend Moon et du Dr Moon.

Ces manœuvres hautement coordonnées et orchestrées furent commise de manière exécrable dans de fin de vie du Révérend Moon, la plus vulnérable. Le Dr Moon fut refusé l’accès à son père hospitalisé et même interdit physiquement de participer aux funérailles de son père (Seonghwa) en 2012.[xxii] [xxiii] [xxiv] Dans un affront méprisable, le Dr Moon et ses proches furent retirés des listes officielles comme membres de la famille Moon![xxv] Ces attaques, persistantes aujourd’hui, ne sont rien de plus que des actes criminels aux yeux du Ciel et une trahison du Révérend Moon, du Dr Moon et de l’ensemble du Mouvement de l’Unification.

Le piratage des organisations essentielles du Mouvement de l’Unification par la cabale

Ensemble, les pasteurs, les trois frères et Mrs Han organisèrent le placement des frères dans diverses positions de leader au sein des principales organisations du Mouvement. Parce que ces nominations étaient des membres directs de la famille du Révérend Moon, ils bénéficiaient d’une apparente autorité spirituelle au vue des membres ordinaires. Pas à pas, la cabale commença à prendre le  contrôle sur les diverses organisations, propriété du Mouvement.

Le Révérend Moon a toujours considéré le Dr Hyun Jin Moon comme son successeur possédant une vision spirituelle sur beaucoup d’organisations providentielles. Ignorant ces tentatives de saboter et de contourner sa vision, le Révérend Moon, avec hésitation, consentit à ces nominations apparemment sans importance. Mrs Han était la principale instigatrice de ces demandes, faisant même de fausses menaces que les frères pouvaient quitter la famille si on ne leur donnait pas de positions en vue.[xxvi] Dans le but de maintenir la paix dans sa famille, le Révérend Moon à contrecœur consentit, tout en espérant que le Dr Moon pourrait continuer en maintenir son autorité de fait.

En tout premier, à Justin Moon fut confier le management du business, incluant la Fondation Tongil de Corée et HSA-UWC du Japon («UC Japon»). Ses prouesses entant que manageur furent largement exagérées auprès des membres.[xxvii] A partir de cette position, il put financer la cabale, contrôler les mouvements de capitaux au sein de l’organisation, et initier des audits envers les cibles de la cabale.

Sean Moon fut rapidement promu d’un pasteur local en Corée, à la position de leader national de «l’Eglise» en Corée. A première vue, il semblait avoir des résultats extraordinaires comme pasteur. La petite église qu’il conduisait grandissait inexplicablement de bonds en rebonds. Cependant, après un examen sérieux, il s’avérait que les églises à proximité avaient été fermé sur ordre du bureau exécutif national, et que leurs membres furent forcés de voyager de longue distance pour devenir membres de l’église de Sean! Seul les membres locaux connaissaient cette réalité. Même aujourd’hui, la plupart des membres internationaux ne savent pas comment ce mensonge fut fabriquer pour faire apparaître Sean comme étant un grand leader religieux. Très rapidement Mrs Han s’arrangea pour nommé Sean, d’abord comme Président de la FFWPU et ensuite Président de la FPU.

En plus, la cabale fit entrer en course, la divorcée mais aussi ambitieuse Tatiana Moon pour prendre la position fictive de «CEO» pour le Mouvement Nord-Américain. Sans perdre de temps, elle procéda au remplacement des directeurs exécutifs de la HSA-UWC/FFWPU par ses petits copains et trompa son père concernant ces changements, en insistant que les changements dans le bureau était du fait de son frère, le Dr Moon, au mépris de son père.[xxviii]

La cabale croyait faussement que tenant ces positions clés cela donnerait à Sean, Justin et Tatiana une influence accrue pour contrarier le Dr Moon, contrôler l’ensemble des membres, et lancer leur offensive légale, si et quand nécessaire. En 2009, Sean changea officiellement le nom de la FFWPU pour celui de «l’Eglise de l’Unification» – un nom qui a été créé par les opposants  au Mouvement! [xxix] Comme déjà prévu, Sean et les pasteurs tentèrent d’adopter la structure de l’église Catholique dotée d’un pouvoir centralisé qui maintiendrait totalement le pouvoir et le contrôle des pasteurs sur l’ensemble. Il prétendait que «l’Unificationisme» représentait l’accomplissement de l’ère du Mouvement de l’Unification, et il ridiculisa les organisations du Mouvement pour la paix.[xxx] Tout ceci était en contradiction directe avec les explications limpides du Révérend Moon, donné lors du 50 ieme anniversaire de la fondation de la HSA-UWC, que la période de l’église est révolue et que la période centrée sur les familles a commencé qui naturellement amènerait à la construction d’un monde de paix. La promotion par Sean d’un tel model d’église hiérarchique et son ignorance des directives providentielles prouvait sans ambiguïté qu’il n’avait jamais compris la nature et le but de l’organisation (FFWPU) que lui-même dirigeait.

La plupart des membres simplement acceptèrent les directives contradictoires que Sean Moon proposait et lançait alors qu’il était en charge au Bureau Internationale de la FFWPU et au «Département de la Mission Mondiale».[xxxi] Pendant cette période, Mrs Han et les pasteurs soulignaient constamment le principe de la hiérarchie, la structure église et «l’obéissance absolue» étant le  cœur de la responsabilité des membres. Mrs Han et la cabale utilisèrent constamment le titre «Vrais Parents» ou émettaient des annonces publiques non signées du  Bureau Centrale dans le but de promouvoir des instructions intéressées et mensongères faisant la promotion de leur agenda. La majorité des membres pensaient qu’ils étaient unis avec la volonté du Ciel en suivant ces directives, quand en fait, ils étaient victimes de l’agenda personnel de Mrs Han qui contrecarrait les vœux du Révérend Moon. Au fur et à mesure, la cabale créait des actions frauduleuses qu’ils utiliserons plus tard comme base pour leurs attaques en justice. 

La culture profondément corrompue créé par les pasteurs contribua à la manipulation des membres, tout en augmentant le schisme. Mrs Han témoigna elle – même lors d’un procès que ni le Révérend Moon, ni elle-même n’ont condamné les instructions de Sean, pas plus que Sean était l’héritier.[xxxii] Malgré tout, elle ne peut se dédouaner du fait historique que c’est elle seule qui orchestra la nomination de Sean comme l’héritier avec tant de conviction que lui-même en est venu à être  totalement persuadé.

Au vue de leurs actions, c’est claire que Sean et Justin Moon sont des prétendants opportunistes et n’opèrent pas dans un cadre fixé par des principes. Sean courba l’échine devant sa mère en faisant la promotion de sa divinisation[xxxiii], et devant les pasteurs en reconnaissant le modèle ecclésiastique du Mouvement.[xxxiv] Toutes ces actions étaient amorales et en confrontation directe avec la transformation  providentielle du Mouvement. Plus tard, quand il fut chassé de son statut de responsable, Sean, renversa complètement ses vues théologiques. Il accusa les pasteurs et Mrs Han de malfaisants,[xxxv] créa sa propre «l’Eglise du Sanctuaire» (SC ) avec sa propre «Constitution Céleste» et se proclama lui-même comme le «Second Roi» (alors qu’il n’y jamais eut de «Premier Roi»!) Sans aucun principe pour base, la SC sans ambiguïté un culte de la personnalité.

De même, Justin fit aussi marche arrière concernant ses positions théologiques, quand à son tour sa mère le destitua de toutes ses positions de responsable.[xxxvi] Par la même fausse «Constitution» de L’Eglise Sanctuaire, lui et son lignage sont fondés pour toujours d’être en charge des finances de SC.

Les années de 2009 à 2012 furent vraiment une période sombre dans l’histoire du Mouvement de l’Unification, dans laquelle des actes atroces furent perpétués par la cabale au nom de la religion. La nature flagrante de ces actes devint très claire quand on réalise que cela correspond aux trois dernières années de la vie du Révérend Moon. Peu de temps après, ayant consolidé leur position, Tatiana, Sean et Justin, à travers les entités qu’ils contrôlaient, organisèrent des campagnes mondiales pour l’assassinat morale du Dr Moon. Projetant leur vraie motivation, ils fustigèrent le Dr Moon avec un récit de fiction le décrivant comme un fils mécontent qui n’a pas été pris en considération par son père et, par jalousie, vola les biens de «l’Eglise de l’Unification» et puis abandonna le Mouvement. Sean et Justin organisaient ces attaques en Corée, au Japon et d’autres pays. Tatiana influença d’elle-même une campagne calomnieuse aux Etats Unis et plus tard en Amérique du Sud et plus. Une citation souvent attribuée à Lénine: «Un mensonge souvent répété, devient une vérité» décrit  avec justesse l’incessante  litanie de mensonges contre le Dr Moon. Ces campagnes de propagande contre lui persistèrent plusieurs années, et ces récits frauduleux furent utilisés plus tard comme base à plusieurs procès.

Encore plus scandaleux, alors qu’ils étaient dans des postes de pouvoir, Sean et Justin ont recouru aux méthodes communistes Orwellien pour forcer les pasteurs et les jeunes leaders du Mouvement à porter allégeance par vidéo à ce nouveau système. Leur refus de prendre part à ces promesses entraina un licenciement immédiat et une dénonciation de ces membres comme «Satan» voir pire.[xxxvii] De plus, pour la première fois dans l’histoire du Mouvement, la cabale formalisa et mit en œuvre une politique «d’excommunication»,  visant directement ceux  qui n’obéiraient pas aux lignes  du parti dans leurs attaques contre le Dr Moon.[xxxviii] [xxxix] [xl] [xli] L’excommunication n’a jamais existé dans le Mouvement à cause du principe de croyance dans le salut universel; même le pire des pêcheurs serait éventuellement pardonné et sauvé. Aussi, pour la première fois, le sacrement le plus sacré et valorisé du Mouvement, la Bénédiction en Mariage Sacré, fut utilisé comme une arme politique. Il fut dit aux membres que s’ils participaient à un évènement conduit par le Dr Moon, leurs enfants et eux-mêmes seront interdit de recevoir la Bénédiction.

De cette façon, ils provoquèrent de la détresse émotionnelle chez un Révérend Moon âgé et l’incitèrent à signer des proclamations faisant la promotion de leur odieux agenda. Comme le révèle l’infâme vidéo «chambre à coucher» de 4 heure du matin, de telles actions méprisables furent constamment jouées derrière la scène.[xlii] Sans cesse la cabale entortillait et poussait un Révérend Moon encore plus fragile à prendre des décisions qu’ils pourraient utiliser dans leur effort de délégitimer et crucifier le Dr Moon.

La cabale violant et trahissant toute chose sacrée, créant une aberration – un nouveau culte – qui déformait les principes, les valeurs et les enseignements du Révérend Sun Myung Moon. Ce même   Révérend Moon et Dr Moon, soutenus par plusieurs centaines de milliers de membres sincères à travers le monde, ont investi leur sang, sueur et larmes pour bâtir un mouvement providentiel respectant les idéaux de Dieu, les droits fondamentaux innés et la responsabilité individuelle. Ils travaillèrent et sacrifièrent leur vie pour cette noble cause de libérer l’humanité en la reconnectant à Dieu, la source de vérité, de justice et bonté. Maintenant, tout ceci est assaillit; les organisations majeures du Mouvement ont été détourné et transformé dans le culte de «La Fille unique de Dieu», qui adore Mrs Han, en tant que nouvelle divinité.[xliii]

La cour devient le champ de bataille

Implacable dans leur fureur de détruire le Dr Moon, la cabale commença à utilise les procès comme touche finale dans leur effort. Sous la gouvernance du Révérend Moon et du Dr Moon, faire appel à la justice séculière et des avocats pour régler des disputes internes était inconcevable. Cependant, la cabale n’a aucun scrupule pour des procès destructeurs puisque leur racine est illégitime. C’est ainsi que, les actions en justice devinrent courant sous leur règne. Le Mouvement de l’Unification n’a jamais vu un tel niveau de vitriol formulé contre quiconque – même pour ceux qui commettaient de vrais crimes contre le Mouvement – beaucoup moins à l’encontre du fils et successeur du Révérend Moon.

Depuis 2009, la cabale a initiée plus de 30 recours en justice sur trois continents contre le Dr Moon  et ceux que le soutiennent. Comme ces affaires manquaient de valeur et de matière, toutes, sauf une  furent rejetées catégoriquement ou arrêtées en faveur du Dr Moon. C’est ironique que le dernier procès, «La Fédération des Familles pour l’Unification et la Paix Mondiale versus Dr Hyun Jin Moon et cie» se déroula dans la capitale des Etats Unis, l’exemple même de la liberté religieuse dans le monde. Le cas impliquait ICU, le conseil d’une organisation religieuse à but non lucratif, laquelle parrainait Le Washington Times, contre les plaignants amenés par Sean Moon (FFWPU et FPU), Justin Moon (UC Japon), et deux pasteurs ainés (Dong Moon Douglas Joo et Peter Kim).

La plupart des membres pensaient injustement que ICU était le «joyaux de la couronne» des organisations du Mouvement. En fait ICU avait d’énormes problèmes financiers dus à l’inaptitude de pasteurs à gérer cette organisation. En réalité, plusieurs années le Révérend Moon demanda au Dr Moon de prendre en charge et de sauver cette organisation en difficulté. Avant une éventuelle nomination du Dr Moon comme Président du Conseil de l’ICU, cette organisation a été mal gérée avec un déficit de 3 milliards au cours des 30 ans sous la direction de pasteurs ainés Bo Hi Pak et Dong Moon Douglas Joo. Quand le Dr Moon prit les rennes de l’ICU à contrecœur en 2006, il hérita d’une organisation qui était sous une hémorragie moyenne de 100 million de dollars annuelle.[xliv]

Comme l’ICU dépendait de subventions, la cabale chercha à utiliser le rôle de président du Dr Moon dans cette organisation à problèmes pour nuire à sa réputation. En 2009, Justin coupa toutes les subventions venant de UC Japon pour ICU, son principal donateur, dans le but de provoquer la faillite de ICU. Cependant, ce fut la surprise. De part un management innovant et une restructuration créative, le Dr Moon réussit à remettre sur pied une organisation sur le point de s’écrouler.[xlv]

International Outrage Over the DC Superior Courts Ruling

En 2011, la cabale eut recours au procès avec plus d’audace. Bien que n’ayant aucune revendication  légale sur ICU, ils poursuivirent le Dr Moon et le conseil de l’ICU  dans le but d’en  prendre le contrôle à travers une décision judiciaire. Dans un premier temps, ils fabriquèrent des documents accréditant le discours fictif alléguant que Sean Moon dans la position en tant que président de la FFWPU et de la FPU indiquait subtilement, qu’il était le «successeur» du Révérend Moon.[xlvi] Ironiquement, Mrs Han et les plaignants, en déclarant sous serment, désavouèrent Sean comme l’héritier, et même témoignèrent que sa compréhension des Principes, était celle d’un collégien.[xlvii] Le «Procès ICU» est maintenant dans sa neuvième année avec des centaines de millions de dollars gaspillés.

Tout de suite après que le procès de l’ICU fut déposé, la cabale commença à se désintégrer. En 2012,  Tatiana fut la première à être virer de la position de «PDG » du Mouvement Américain à cause d’affaires extra-conjugal. Comme mentionné ci-dessus, Mrs Han sans ménagement chassa Sean et Justin après le décès du Révérend Moon, quand elle n’eut plus besoin d ‘eux. Et depuis lors, à leur tour, ils l’ont vilipendé sans cesse[xlviii], et utilisé leur secte religieuse survivaliste «l’Eglise du Sanctuaire» pour condamner publiquement Mrs Han, et même maintenant la poursuivre en justice![xlix] Pendant ce temps, Mrs Han a perverti la FFWPU en un culte de l’OBD faisant la promotion de sa déification  auto-proclamée.[l] [li]

Nous en sommes où maintenant

Le procès de l’ICU fut en première instance annulé en 2013 par le Juge Anita Josey-Herring sur la base d’abstention religieuse, reconnaissant correctement que c’était une dispute religieuse en rapport son autorité spirituelle et sa gouvernance.[lii] Mais, en appel l’affaire revint à la Tribunal Supérieur et est encore engagée dans des dépenses exorbitantes pour les contribuables de DC, ainsi  que pour les membres du Mouvement de l’Unification. La plus scandaleuse décision dans ce  jugement sommaire en 2018 au cours de ce procès, émit par la Juge Laura Cordero, ignorant la complexité du procès et les tenants du Premier Amendement, décida que ces questions devaient être laisser au juge du tribunal. En effet, son avis déterminera la succession, la théologie et la gestion du Mouvement de l’Unification en plein schisme par décision judiciaire.[liii]

Sa décision détermine la gouvernance religieuse car le tribunal ignora les preuves évidentes de ces  désaccords religieux majeurs  au sujet de la succession et adopta complètement la fausse version  des plaignants. Sa décision détermina la théologie car le tribunal évalua la terminologie religieuse que le Conseil de l’ICU a modifié dans ses Statuts (cependant, un tribunal n’a aucune compétence à interpréter ou définir les termes religieux). Et finalement, cela détermine l’organisation structurelle du Mouvement de l’Unification car la revendication de la FFWPU d’être une forme de «super-autorité» au-dessus du Mouvement, a été validée par erreur.  Toutes ces «décisions» sont en conflit direct avec le Premier Amendement de la Constitution des Etats Unis. Toutes ces décisions erronées du Juge Cordero génèrent de sérieuses conséquences pour le Mouvement de l’Unification et pour toutes les autres organisations religieuses aux Etats Unis.

Tout au long de ce schisme religieux, et malgré les attaques peu scrupuleuses infligées sur lui par les pasteurs, Mrs Han et ses enfants, le Dr Moon garda le silence, espérant qu’ils viendraient à réaliser en chemin leurs erreurs et de nouveau se retrouverait comme une Vraie Famille. Le Dr Moon tenta de susciter sa mère à travers plusieurs lettres, insistant qu’elle confirme les attentes entant que vraie «Eve» et «Vraie Mère» en s’unissant avec le Révérend Moon et le Dr Moon. Cependant, Mrs Han et les pasteurs ne firent qu’intensifier leurs attaques contre lui, utilisant même les lettres du Dr Moon dans le procès pour mensongèrement le caractériser comme un être «misogyne» (avec un tel raisonnement, Jésus et les autres figures religieuses seraient aussi «misogyne»). Plus important,  l’agenda sans scrupule et auto-divinisant de Mrs Han a continué au détriment de l’héritage du Révérend Moon et de l’indispensable travail providentiel du Dr Moon. Dans ces circonstances, le Dr Moon est contraint de répondre.

Le Dr Moon a toujours honoré les enseignements et l’héritage du Révérend Moon, ainsi que la mission du Mouvement de l’Unification. En fait, il est celui qui a constamment dirigé le Mouvement de l’Unification depuis sa nomination en 1998. Malgré une opposition à outrance de la cabale dirigée par sa mère, il a construit un énorme fondement mondiale pour l’avancement de son travail providentiel. Tout spécialement dans la mission vitale pour la réunification de la Corée, le Dr Moon poursuit l’œuvre du Révérend Moon commencée il y a des dizaines d’années auparavant, faisant des avancées spectaculaires et inspirant toute une génération de responsables pour finalement achever cette profonde aspiration du peuple coréen. Son livre visionnaire, Le Rêve Coréen a déjà fait un impact majeur sur les dirigeants et la société en générale pas uniquement en Corée, mais aussi dans d’autres nations importantes soutenant ces efforts de réunification.  Son charisme déclencha un mouvement populaire, Action pour une Corée Unie (AUC), la plus large coalition civile unie dans l’histoire d’une Corée divisée.[liv] Plusieurs pensaient qu’une telle coalition serait impossible, cependant aujourd’hui AUC influence et entraine des millions de Coréens, du Nord comme du Sud, de même les Coréens de la diaspora mondiale dans ce mouvement d’unification fondé sur des principes.

Je suis membre du Mouvement de l’Unification depuis plus de 46 ans, je connais toute la famille du  Révérend Moon. Je sens que je peux m’adresser aux membres de partout, que ce schisme a rendu malade pendant ces 12 ans et que cela est vu comme une énorme tragédie. J’ai vu de mes propres yeux et oreilles les mensonges et calomnies à l’égard d’un vrai homme de foi, le Dr Hyun Jin Moon. C’est profondément scandaleux pour nous tous qui connaissions le Révérend Moon de voir que sa femme engage un tribunal laïque dans une tentative désespérée de soumettre son propre fils et cherche à lui arracher la bénédiction de son autorité spirituelle.

Je suis profondément inquiet de la décision du Juge Cordero. Ignorant les énormes preuves de conflit religieux et le schisme au cœur de ce procès. Passant outre le Premier Amendement garant de la liberté religieuse. Ceci pose un précédent dangereux menaçant les droits des communautés religieuses ainsi que des croyants. Le juge Cordero aurait-elle bâclée un jugement sommaire et décidée de punir les défendant s’ils avaient appartenu à une religion principale plutôt qu’à un nouveau mouvement religieux? Sa décision rejette et porte atteinte à la foi sincère et aux convictions de toute une communauté de croyants. Notre droit de croire est inaliénable donné par le Créateur; le Tribunal de DC s’est sérieusement trompé; ce n’est pas  son rôle de prendre parti dans un schisme religieux.

Le Juge Jennifer Anderson, actuellement président au procès de l’ICU, a encore le pouvoir de vraiment rectifier cela. Elle peut rejeter le procès sur la base du Premier Amendement. Cette action est en ligne directe avec les consignes de la Cour d’Appel de DC de rejeter le procès s’il devient apparent qu’il repose sur des éléments en rapport avec la doctrine religieuse et vue politique.[lv]

Le procès de l’ICU sert d’alarme aux visées judiciaires sur les organisations religieuses, les défenseurs de la liberté religieuse, et les associations caritatives du District de Columbia et au-delà. Des centaines de milliers de membres à travers le monde et moi-même prient sincèrement que le Juge Anderson suivra sa conscience ainsi que sa promesse de faire respecter la Constitution comme Juge du Tribunal Supérieur et de rendre une fin de non-recevoir à ce procès.

Religious leaders fight to protect first amendment freedom of worship.

Conclusion

Tout un chacun peut admettre que le schisme du Mouvement de l’Unification est en fait une grande tragédie, sapant l’unité, gaspillant le temps et les efforts des membres, et causant inconsciemment la perte de précieuses ressources financières. L’élan mondial pour la paix qui avait été accompli en 2008, lui aussi fut perdu. Plus tragique encore est la perte de l’expérience de l’amour et de la confiance jaillissant du fait d’être une famille mondiale. Parce que Dieu est réel, nous pouvons encore espérer que ce qui fut perdu soit retrouvé.

Si nous voulons surmonter ce schisme et redevenir un, c’est évident que nous devons connaitre la vérité sur son origine. Puis, armé de la vérité, nous pouvons rétablir le cours exact du chemin originel, et ensuite poursuivre notre mandat céleste.

Au sein de cette correspondance imparfaite existent des détails qu’une grande majorité de membres ignorent. Dans beaucoup de cas c’est douloureux d’en prendre connaissance, sachant que dans  chaque personne mentionnée il y a une base pour l’amour de Dieu, peu importe le rôle que chacun a joué. Mon espoir et ma conviction sont que l’amour de Dieu et la vérité nous amènera de l’autre côté  de cette séparation.

Cordialement,

Howard C. Self

20 septembre 2020


[i] Book by Sun Myung Moon, As a Peace-loving Global Citizen, Gimm-Young Publishers, 2009, pp.121-125

[ii] Publication by Massimo Introvigne, From the Unification Church to the Unification Movement, 1994-1999: Five Years of Dramatic Changes, Signature Books, 1999

[iii] Book by Sun Myung Moon, As a Peace-loving Global Citizen, Gimm-Young Publishers, 2009, pp.121-125

[iv] Report from Hyun Jin Moon to True Parents, “Report to Parents”, March 23, 2008

[v] Speech by Sun Myung Moon published in Today’s World Magazine (July 1998 Issue, Vol. 19, No. 7), “Vice Presidential Inauguration of Mr. Hyun Jin Moon”, July 19, 1998, pp.4-7

[vi] Notes from a leaders meeting held at New Yorker Hotel Grand Ballroom, USA, “Leaders Meeting”, January 30, 2001

[vii] Book by Hyun Jin Moon, Realizing God’s Dream, 2011, p.97

[viii] Book by Chung Hwan Kwak, Truth Shall Prevail: Understanding the Conflict within the Unification Movement and its Resolution, Aju Media, 2019, pp.151-152

[ix] Speech by Sun Myung Moon published in Today’s World Magazine (April/May 2004 Issue, Vol. 25, No. 3), “Fifty Years of the Providential Path to the Realization of God’s Fatherland the Peace Kingdom”, April 30, 2004, pp.4-7

[x] Unification News (Vol. 26, No. 3), “Hyun Jin Nim Proclaims Message of Peace: 12 City USA Speaking Tour”, March 2007

[xi] Compilation of speeches from the Global Peace Festival 2008 World Tour, One Family Under God, Global Peace Festival Foundation, 2009

[xii] Presentation given by Joshua Cotter, “The Current Situation: Chung Hwan Kwak and Hyun Jin Nim’s Positions in Light of the Principle”, 2010

[xiii] Public letter by Kiyoshi Seino, “Letter to the Leadership of the Unification Church in Japan about Hyun Jin Moon”, June 21, 2012

[xiv] Speech by Hak Ja Han, “A Time to Be United, Inside and Out”, Cheon Jung Gung, Chung Pyung, Korea, July 1, 2014

[xv] Speech by Hyung Jin Moon, “The Beginning of the third year of Cheon-gi”, National Leaders World Assembly, Korea, January 21, 2012

[xvi] Article by Yeon-ah Lee published in Today’s World Magazine (June 2011 Issue, Vol. 32, No. 5), “Mother of Heaven and Earth: My Mother”, pp.12-15

[xvii]  YouTube video of Sun Myung Moon’s speech, “The Abel Women UN Inauguration Assembly”, Cheongshim Peace World Center, Korea, July 16, 2012

[xviii] Public letter by Hyung Jin Moon and Yeon-ah Lee Moon, “Letter to Unification Church USA”, February 24, 2013

[xix] Family Federation for World Peace and Unification International, Official Memo (Ref. No. FFWPUI 2014-12), “Cheon Il Guk Constitution and Cheon Il Guk Supreme Council”, February 28, 2014

[xx] Book by Jongsuk Kim, Split of the Unification Movement, Aunae Publishers, 2017, pp.233-247

[xxi] Vimeo video of Joshua Cotter’s lecture in Chicago, IL, USA, “The Current Situation: Chung Hwan Kwak and Hyun Jin Nim’s Positions in Light of the Principle”, November 4, 2010

[xxii] Article in United Press International, “Moon Wake Shows Family Tension”, September 11, 2012

[xxiii] Public letter by Kyung Hyo Kim, “Nobody Can Interrupt Hyun Jin Moon’s Visit to True Father’s Seong Hwa”, September 10, 2012

[xxiv] Photo of a human blockade formed to keep Hyun Jin Moon from participating in his father’s funeral, September 12, 2012

[xxv] Publicly available account of Rev. Dr. Sun Myung Moon’s Universal Seonghwa Ceremony held on September 15, 2012. The page includes the list of bereaved family members. Hyun Jin Moon’s entire family had been omitted.

[xxvi] Book by Chung Hwan Kwak, Truth Shall Prevail: Understanding the Conflict within the Unification Movement and its Resolution, Aju Media, 2019, pp.177-179

[xxvii] “Hyung Jin Moon, Kook Jin Moon, and In Jin Moon Sharing with Leaders at the World National Leaders Assembly”, February 19, 2010

[xxviii] Powerpoint released by Blessed Central Families for Truth and Transparency, “Facts Behind the Change of Leaders of the Unification Church in the United States and Hyun Jin Moon’s Removal from his Public Positions”, 2010

[xxix] Unification Church World Mission Headquarters, Official Memo (Ref. No. WMH 2013-17), “Renaming the Unification Church World Mission Headquarters and Guidelines for Using the Emblem of the Family Federation for World Peace and Unification”, January 18, 2013

[xxx] Transcript of Hyung Jin Moon’s speech in Washington, D.C., USA during a 4-City tour, September 4, 2009

[xxxi] Testimony by Hyung Jin Moon published in Today’s World Magazine (September 2011 Issue, Vol. 32, No. 6), “Learning at Father’s Side”, p.2 and p.23

[xxxii] US District Court for the Southern District of New York, “Moon v. Moon et al”, Case No. 7:2019cv01705, February 22, 2019

[xxxiii] Speech by Hyung Jin Moon at the National Leaders World Assembly in Korea, “The Beginning of the Third Year of Cheon-gi”, January 21, 2012

[xxxiv] Article by Yeon-ah Lee published in Today’s World Magazine (June 2011 Issue, Vol. 32, No. 5), “Mother of Heaven and Earth: My Mother”, pp.12-15

[xxxv] YouTube video of a Question & Answer Session with Hyung Jin Moon & Kook Jin Moon on October 31, 2016

[xxxvi] Article by Hong Keun Song for Shin Dong-A Magazine (May 2013 Issue), “Crisis in the Unification Church after Rev. Moon’s Death”

[xxxvii] YouTube video of Man-Hwe Jeong’s testimony, “I Was Assaulted for Defending My Own Principles”, August 18, 2020

[xxxviii] Family Federation for World Peace and Unification International, Official Memo (Ref. No. FFWPUI 2010-20), “Announcement of Dismissal of Regional Vice-President in South America Region”, June 3, 2010

[xxxix] Family Federation for World Peace and Unification International, Official Memo (Ref. No. FFWPUI 2009-57), “Announcement of Changes of National Leaders in Africa Region”, December 28, 2009

[xl] Family Federation for World Peace and Unification International, Official Memo (Ref. No. FFWPUI 2010-02), “Announcement of Appointment of National Leader in Philippines, Asia Region”, January 7, 2010

[xli]  Family Federation for World Peace and Unification International, Official Memo (Ref. No. FFWPUI 2009-53), “Announcement of Personnel Change of YFWP International President”, December 2, 2009

[xlii] Vimeo video of June 5, 2010 Proclamation with English Subtitles

[xliii] Vimeo video entitled “Hak Ja Han’s Deceptive Events Targeting Christians”, October 26, 2018

[xliv] Superior Court of the District of Columbia, “Defendant UCI’s Answer, Affirmative Defenses, and Counterclaim of Defendant Hyun Jin (Preston) Moon”, Case No. 2011 CA 003721 B, August 24, 2012

[xlv] Public statement of facts issued by UCI regarding the situation of The Washington Times, July 16, 2010

[xlvi] Superior Court of the District of Columbia, “Family Federation For World Peace And Unification International, et al v. Hyun Jin Moon et al”, Case No. 2011 CA 003721 B, May 11, 2011

[xlvii] YouTube video of Hak Ja Han’s deposition held on July 13, 2018, “Hak Ja Han Deposition Day 1 Part 3”

[xlviii] YouTube video of a sermon by Hyung Jin Moon at Sanctuary Church in Newfoundland, Pennsylvania, “The Mystery of Babylon”, September 13, 2015

[xlix] US District Court for the Southern District of New York, “Moon v. Moon et al”, Case No. 7:2019cv01705, February 22, 2019

[l] Vimeo video of the unveiling ceremony of new structures and sculptures in Chung Pyung, Korea on September 28, 2020.

[li] Image of a sculpture recently erected in Chung Pyung, Korea, September 28, 2020

[lii] Superior Court of the District of Columbia, “Memorandum Opinion”, Case No. 2011 CA 003721 B, December 19, 2013

[liii] Superior Court of the District of Columbia, “Defendant’s Finding of Fact and Conclusions of Law”, Case No. 2011 CA 003721 B, November 25, 2019

[liv] Website report of a Yonhap News YSpecial Program with Hyun Jin Moon, “Dr. Hyun Jin P. Moon Describes a Vision for a Unified Korea in Yonhap News Interview”, August 2019

[lv] Superior Court of the District of Columbia, “Defendant’s Finding of Fact and Conclusions of Law”, Case No. 2011 CA 003721 B, November 25, 2019